Un «11 novembre» malgré tout

En cette année très spéciale, la cérémonie commémorative de la fin de la guerre 1914-1918 a pris une forme minimaliste. Quelques représentants des Anciens Combattants et Soldats de France ainsi que quelques élus, accompagnés d’un représentant de la Gendarmerie et d’un ancien maire, ont témoigné, au nom du village, du respect et de la reconnaissance envers nos «Morts pour la France».

La cérémonie s’est déroulée en deux temps. Un premier hommage au Carré Militaire du cimetière avec levée des couleurs et dépôt de gerbe. Un second devant le Monument aux Morts. Dépôt de gerbe par la municipalité, minute de silence et Marseillaise ont constitué le protocole, ainsi que la lecture du message de la Ministre Déléguée aux Anciens Combattants par le Président de l’association locale, Jean Marie BERNARD. Le maire introduisit pour sa part d’une courte prise de parole la lecture de la liste des militaires « Morts pour la France » en opération depuis le 11 novembre 2019.

La participation républicaine de la population et le partage de cette cérémonie avec les enfants des écoles représentent une espérance pour les rendez-vous à venir.     

Cet article a 2 commentaires

  1. avatar
    Jean FRIED
    S’il est nécessaire de se souvenir pour tenter de ne pas reproduire, cela ne suffit pas.
    La Paix est un combat !
    Elle s’abreuve d’éducation, de tolérance, de connaissances, de partages et d’ouverture d’esprit. Et de rêves aussi…
  2. avatar
    MONIQUE
    Bonjour,
    oui, la paix est un combat,elle s’abreuve de ce dont vous citez monsieur le maire mais voilà……..

    { La guerre est un massacre de braves gens qui se tuent sans se connaitre au profit d’autres
    gents qui eux se connaissent mais ne se tuent pas. }

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.